Un jardin en camaïeu

Plantes et fleurs prennent de nouvelles couleurs et certaines variétés aux tonalités intenses voient leurs ventes progresser: dahlias roses, œillets rouge carmin, agapanthes aux couleurs très foncées. Et les feuillages aussi se colorent comme l’heuchère en différentes couleurs dont le pourpre (variété Quick Silver). Et leurs noms mettent nos sens en éveil : tiramisu ou caramel (heuchère encore). La dernière touche pour les harmonies sera apportée par les pots. C’est ce que nous propose Jean Pouillard, pépiniériste et passionné de plantes. Si vous passez par Gien (45), n’oubliez pas d’aller visiter son jardin de pot, une merveille !

Les heuchères sont aussi appelées « le désespoir du peintre ». Les impressionnistes les appréciaient tout particulièrement pour la légèreté de leurs fleurs aux contours indéfinis. En cette période estivale, les extérieurs sont propices à sensations. L’une des créations des Jardins de Chaumont-sur-Loire, « 1001 paysages » met en scène plus de 500 pots disposés sur 8 niveaux. Le jardin change de couleur à mesure qu’on se déplace. Tous nos sens sont en éveil. Pour en savoir plus : le site globeplanter.com propose une recherche des plantes par couleur dominante ( 6 choix : blanc, rose, rouge/pourpre, jaune/orange, bleu/violet et vert). Les sites www.aujardin.info et www.jardinons-alecole.org racontent plein d’histoires de fleurs.

Le desespoir du peintre. Photo Michèle Tichit sur www.fond-ecran-image.com

Le désespoir du peintre. Photo Michèle Tichit sur www.fond-ecran-image.com

heuchere-caramel.jpg

photo cnb.nl

Comments are closed.