La Tour Eiffel redore ses couleurs pour ses 120 printemps

photo sete-christian-bamale

photo sete-christian-bamale

Pour la 19è fois à partir de mardi prochain, la Tour Eiffel sera repeinte, comme c’est le cas en moyenne tous les 7 ans. Les travaux dureront une année pour une équipe de 25 peintres qui appliqueront environ 60 tonnes de peinture. Ils seront harnachés et ont tous suivi un stage d’environ deux semaines dont une partie in situ. Ils étaient encadrés par l’ancien président des guides de haute montagne.
La peinture démarrera par le haut de l’édifice; à cet endroit, la largeur n’est que de 9 mètres et les peintres fourniront moins d’effort pour « sortir » dans le vide peindre l’intérieur alors qu’ils sont en appui pour peindre l’extérieur. Plus bas, la largeur peut atteindre 30 mètres…mais quand ils y parviendront, il seront rodés à cet exercice!
La couleur actuelle est bronze ou plus exactement 3 tonalités différentes de bronze car Gustave Eiffel avait souhaiter éclaircir la teinte en prenant de l’altitude pour que la silhouette de la Tour soit plus élancée. Depuis son inauguration en mars 1889, lors de l’Exposition Universelle, la couleur de la Tour a évolué, passant du rouge Venise d’origine, vestige de l’oxyde de fer posé dans les ateliers de Gustave Eiffel à Levallois, à l’orange-brun, puis à l’ocre jaune, puis Eiffel choisit en 1907 un jaune brun qu’il jugeait plus sage pour éviter son statut d’attraction. Aujourd’hui, le brun Tour Eiffel a été défini pour donner à la Tour un effet bronze dans l’éclairage nocturne; il s’accorde aux couleurs des pierres et des toits de Paris. C’est une couleur protégée, réservée à la Tour Eiffel et fabriquée spécialement pour elle. Les peintres de Stelma, la société grecque basée à St Nazaire, spécialisée dans les peintures métalliques de bateaux et de cheminées de raffineries, chanteront sans doute comme Luis Mariano dans le chanteur de Mexico: « Quand on voit Paris d’en haut, il n’y a rien de plus beau. »
Une exposition « Gustave Eiffel, le magicien du fer » se tiendra à l’Hotel de Ville dans la salle Saint-Jean. Ce sera l’occasion de revoir comment les plus grands peintres ont coloré la Tour Eiffel à leur idée: Robert Delaunay et Dufy l’habillent de rouge et Chagall de bleu.
Hotel de Ville, salle Saint-Jean, 5 rue de Lobau, Paris-4è
du 7 mai au 31 aout 2009, entrée gratuite.
Et ne manquez pas l’émission « Des Racines et des Ailes » qui en parlera prochainement.

Ecrire un commentaire